L’Iran établit un bouclier de missiles de « défense » en Syrie

Par Con Coughlin | The Daily Telegraph - Adaptation française desinfos.com

jeudi 28 juin 2007

L’Iran déploie des missiles en Syrie en vue d’une action militaire s’il est attaqué sur son programme nucléaire, ont dit des officiels de l’ONU dans la région. Conformément à un pacte de défense mutuel signé entre Damas et Téhéran en 2005, la Syrie est d’accord avec le déploiement d’armes sophistiquées sur son territoire.


Les iraniens ont maintenant décidé de mettre en oeuvre l’accord après une réunion le mois dernier du Conseil de Sécurité nationale Suprême de l’Iran, qui est présidé par un ancien président, Ali Akbar Hashemi Rafsanjani.

L’Iran se prépare à transférer des dizaines de Shahab-3 à moyenne portée et des missiles Russes Scud-C, conjointement avec des missiles Scud-B. La plupart des missiles peuvent être tirés depuis des lanceurs mobiles et sont capables de frapper des cibles directement en Israël.

« L’Iran se prépare pour la possibilité d’action militaire sur son programme nucléaire, » a dit un officiel senior de l’ONU au Liban.

« Si l’Iran est attaqué alors cela lui donnera un certain nombre d’options de vengeance. »

Les officiels de l’ONU ont dit que le travail sur les nouveaux équipements de stockage de missile commencera le mois prochain et prendra environ un an pour être achevé.

En plus de l’envoi des armes, l’Iran a aussi envoyé des ingénieurs de missile pour aider à former les militaires Syriens et le Hezbollah, le groupe Musulman chi’ite libanais contre lequel Israël s’est battu durant la guerre de l’année dernière.

De plus, on annonce que l’Iran a pris des dispositions semblables avec le gouvernement soudanais pour lui permettre d’attaquer des pays arabes pro-occidentaux, comme l’Arabie Saoudite.

La décision de Téhéran de déployer des missiles à l’étranger a été prise à un moment où elle se trouve sous la pression internationale grandissante sur son programme nucléaire.

La semaine dernière, elle a annoncé qu’elle avait traité 100 kilos d’uranium à un niveau qui pourrait lui permettre d’aller rapidement vers la production du matériel à utilisation militaire.

Dans un évolution séparée, la Russie a annoncée la semaine dernière, être sur le point « de vendre » des avions de combat perfectionnés et polyvalents à la Syrie, projet qui inquiète Israël ...


URL original : http: // www.nysun.com/.


un communiqué de l’agence de presse syrienne SANA :

Bonne gouvernance - participation syrienne à Vienne ...

Mercredi, 27 Juin 2007 @ 18:20

Vienne / Mohamed Maher al-Moujtahid/ secrétaire général du conseil des ministres, chef de la délégation syrienne participant au forum mondial sur la bonne gouvernance qui se tient actuellement à Vienne a passé en revue les étapes importantes des réformes effectuer en Syrie pour développer les mécanismes de la gouvernance dans les domaines de l’enseignement, bancaires, de l’information, de la modernisation du trésor publique, du renforcement de l’utilisation de l’informatique dans l’administration publique et des services.

Le gouvernement syrien, selon M. al-Moujtahid se dirige vers la décentralisation pour réactiver le rôle des autorités locales et déléguer davantage de prérogatives afin de pouvoir alléger et simplifier les services et les mesures pour les citoyens.

Ce forum draine nombre de personnalités politiques de part le monde sous le thème : « Restaurer la confiance dans la gouvernement » auquel participent aux moins /3000/ personnes venant de /135/ pays.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil