Les juifs de France durant les années giscardiennes

JForum

vendredi 4 décembre 2020, par Desinfos

L’arrivée au pouvoir d’un jeune président, Valéry Giscard d’Estaing, chef d’un parti libéral, ne met pas fin à la poursuite de la politique pro-arabe amorcée par ses prédécesseurs.
La poursuite de ces orientations favorise la cause palestinienne ainsi que la coopération militaire étroite avec les pays arabes, ne fait donc qu’accentuer encore plus la méfiance ressentie par le gouvernement israélien à l’égard de la France lors de la seconde moitié des années 1970.
Pour expliquer les options antisionistes du nouveau président il faut insister sur les causes familiales, la nouvelle orientation géopolitique en faveur de l’OLP et les raisons commerciales avec les ventes d’armes pour compenser les importations en hydrocarbures, destinées à l’Arabie saoudite et à l’Irak et surtout la construction d’une centrale nucléaire en Irak.


Voir en ligne : https://www.jforum.fr/les-juifs-de-...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil