Valéry Giscard d’Estaing, « l’ami » d’Israël qui n’en était pas un

Times of Israël en français | GLENN CLOAREC

vendredi 4 décembre 2020, par Desinfos

L’ancien président français a légitimé les aspirations nationalistes de l’OLP - malgré ses actions terroristes - tout en affirmant son attachement à la « sécurité d’Israël »
Une foule d’Israéliens francophones, des poignées de main et des chants : en ce jour de début janvier 1984, l’ancien président français Valéry Giscard d’Estaing, qui a remis son mandat à François Mitterand trois ans plus tôt, est accueilli chaleureusement au mur Occidental, à Jérusalem. Lors de ce voyage privé, initié par un publiciste français, « VGE », décédé des suites de la COVID-19 ce mercredi à l’âge de 94 ans, sera reçu par le président israélien Chaim Herzog et le Premier ministre israélien Yitzhak Shamir. Ce dernier considérera à cette occasion, timidement, Giscard comme un « ami » d’Israël.


Voir en ligne : https://fr.timesofisrael.com/valery...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil