« Comment les Juifs séfarades ont dû quitter les terres d’Islam »

Le Figaro.fr

lundi 30 novembre 2020, par Desinfos

Entre 1948 et les années 1960, 900.000 Juifs ont dû quitter les pays arabes où ils vivaient depuis toujours, rappelle Hubert Lévy-Lambert, le président de l’association des Amis du Musée du monde séfarade.
Depuis 2014, en Israël, le 30 novembre est la Journée annuelle de commémoration de l’exil des réfugiés juifs du monde arabe. Alors que l’on parle régulièrement, aux Nations unies et ailleurs, du sort des Arabes ayant quitté la Palestine lors de la création de l’État d’Israël, on parle moins des Juifs qui ont vécu naguère dans des pays méditerranéens et orientaux, notamment en Algérie, Irak, Iran, Liban, Libye, Maroc, Syrie, Tunisie, au Yémen.


Voir en ligne : https://www.lefigaro.fr/vox/monde/c...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil