Dans une interview accordée au « Der Spiegel », le coordinateur des Renseignements palestiniens prévoit un « été chaud »

Traduction et synthèse Nicolas T. | Mediarabe.info

mercredi 20 juin 2007

Voir en ligne : Lire l’article original : Der Spiegel - Allemagne

Bahaa Balusha, qui avait perdu ses trois enfants à la sortie de l’école, à Gaza, en décembre dernier, accuse un commando d’Al-Qaïda d’avoir réalisé le coup d’Etat à Gaza, pour le compte du Hamas, et jure qu’il reviendra à Gaza pour venger ses enfants.


Balusha explique les raisons de l’effondrement des services de sécurité et du Fatah, par le manque de financement et de matériels chez le Fatah et à cet égard, il dément que les Etats-Unis aient réellement contribué à la mise à niveau des forces de sécurité palestinienne. Mais l’effondrement, selon lui, est essentiellement dû à l’appui d’Al-Qaïda et du Hezbollah libanais apporté au Hamas. « Les trois mouvements sont des outils exploités par l’Iran et la Syrie afin d’allumer un contre-feu à Gaza, et au Liban, et bientôt en Jordanie, afin d’empêcher toute frappe militaire contre les installations nucléaires iraniennes », dit-il en substance, craignant une vague d’actions terroristes qui ciblera la Jordanie, et la poursuite des assassinats politique au Liban.

Le colonel palestinien reste cependant « optimiste ». Car selon lui, « le Hamas explosera d’ici quatre mois. Les islamistes ont armé quelque 100.000 personnes à Gaza et vont perdre le contrôle sur ces éléments. D’autant plus que les différents courants du Hamas vont entrer dans une lutte intestine au moment du partage du pouvoir. Ismaël Haniyah a perdu le contrôle de la situation et ceux qui ont été sacrifiés au nom du gouvernement d’union nationale, comme Saïd Sayyam et Mahmoud Al-Zahhar, vont prendre leur revanche ».

Balusha affirme qu’il n’a pas pleuré ses trois fils âgés de trois, cinq et huit ans, abattus avec 250 balles tirées sur la voiture qui les déposait à l’école. Il ajoute qu’il ne s’est pas rendu à leurs obsèques et ne s’est jamais incliné devant leur tombe. Il a juré de « revenir à Gaza pour les venger ». Et de ce point de vue, l’été sera réellement chaud !


Les textes

Mots-clés

Accueil