Prasquier : la menace iranienne nous concerne tous !

CRIF

mercredi 20 juin 2007

« Ce qui se passe en Iran n’est pas marginal, mais nous concerne tous » a estimé Richard Prasquier, interrogé le 20 juin par Radio J. Depuis Israël où il a participé avec Pierre Besnainou et Haïm Musicant à un symposium consacré à la menace nucléaire iranienne, le président du CRIF a considéré que l’on était confronté à un « véritable danger existentiel pour l’Europe, les pays arabes modérés et d’une façon générale, pour l’ensemble du monde ».


Il a estimé que la France était l’un des pays européens les plus conscients de ce danger.

Richard Prasquier a constaté l’amélioration de l’image de la France en Israël. Il participera jeudi 21 juin à l’inauguration du Nouvel Institut Français à Tel-Aviv, qui symbolise ce changement en présence de l’ambassadeur de France Jean-Michel Casa et du Secrétaire général du Ministère des Affaires Etrangères Philippe Faure. « Je n’ai jamais rencontré une ambiance aussi détendue dans les relations entre les deux pays » a commenté le nouveau président du CRIF.

Evoquant la prise du pouvoir par le Hamas de la bande de Gaza, Richard Prasquier a déclaré :
« Il est inquiétant d’imaginer que le Hamas, schématiquement l’Iran, le fondamentalisme musulman, se trouvent aux portes d’Israël. »

Lors de ses contacts avec la classe politique israélienne, Richard Prasquier a eu la certitude qu’Israël ne voulait pas d’une catastrophe humanitaire à Gaza et « n’allait pas fermer les robinets ». L’Union Européenne va soutenir financièrement l’autorité palestinienne en Judée Samarie. Ses interlocuteurs israéliens lui ont fait part d’un sentiment de soulagement avec la nomination d’Ehud Barak, « un véritable professionnel » au poste de Ministre de la Défense.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil