Attentat de Vienne : les ratés du renseignement autrichien

jeudi 5 novembre 2020, par Desinfos

Le gouvernement autrichien a reconnu des erreurs commises au sein du service de renseignement. L’assaillant aurait également dupé le programme de déradicalisation.
Deux jours après l’attentat islamiste meurtrier qui a coûté la vie à quatre personnes à Vienne, le gouvernement autrichien a fait un début de mea culpa mercredi. Des failles du service de renseignement et d’un programme de déradicalisation ont notamment été admises.
Kujtim Fejzulai, l’homme de 20 ans qui a ouvert le feu lundi soir en plein centre-ville avait apparemment commencé à fomenter son projet dès l’été.


Voir en ligne : https://www.lexpress.fr/actualite/m...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil