EDITORIAL de Serge HAJDENBERG

samedi 31 octobre 2020, par Desinfos

La France vient de rentrer dans une nouvelle phase aigüe de son histoire des cinquante dernières années, celle qui correspond à la décolonisation de l’Afrique noire et de l’Afrique du Nord. Ce sont les enfants, issus de la troisième ou quatrième génération, nés libres, qui forment le bras armé de la vengeance contre le colonisateur ou plutôt ses descendants. Vous et moi. Pas beaucoup moi, car à l’époque des faits mes ascendants n’étaient pas du côté des colonisateurs français mais du côté des maltraités et des morts victimes des pogroms après plus de mille années de présence sur la terre ingrate des pays qui les rejetaient.


Mon père est venu seul ici à 16 ans afin d’aider à nourrir sa famille restée là-bas. Ma mère qui commençait à peine à marcher fut l’ainée de toute une ribambelle d’enfants. A aucun d’eux mes grands-parents ne parlaient en yiddish ou en polonais. On parlait le français à la maison. Même si ce ne fut pas facile tous les jours la famille était dans son nouveau pays et dans ce pays on parlait français et rien d’autre, un point c’est tout. On allait à l’école de la République et si par hasard un enfant était inscrit à l’école juive c’était celle, comme Lucien de Hirsch dans le 19ème arrondissement, qui préparait les petits enfants juifs d’Europe de l’Est à s’intégrer dans la nation qui les accueillait, à parler sa langue sans faute et devenir de bons citoyens français alors on pouvait tout envisager pour leur avenir.

C’était la France, jusque dans les années 40.
Il y a deux semaines c’est un prof qui est décapité à Conflans Ste Honorine pour avoir expliqué à des enfants d’immigrés ce à quoi ils avaient droit, ici en France, eux et leurs enfants et petits-enfants à venir, liberté de penser et de vivre mais aussi respect venant des autres

Hier une femme de 70 ans est décapitée à son tour à Nice parce qu’elle priait dans une église chrétienne. Inacceptable pour ce jeune Tunisien se croyant probablement investit d’une mission divine car il le pense, Mahomet lui donne directement à lui des missions à accomplir. L’assassin tue ainsi 3 mécréants.

Nous le savons trop bien, il va y avoir d’autres tueries et il ne manquera pas de prétextes pour ces jeunes qui disent clairement qu’ils vengeront leurs ancêtres humiliés. Et surtout ils ne cachent pas leur objectif : conquérir ce pays en paiement de celui que la France leur a volé disent-ils.

Des imams des quartiers français au Président de la Turquie ils sont des centaines, des milliers de mercenaires, à être envoyés en Europe pour récupérer l’Espagne, la France ou la Belgique. Ils nous combattent ouvertement sans vergogne.
Par tous les moyens l’Europe doit faire face aux terroristes et garantir à ses citoyens les libertés auxquelles ils ont droit.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil