Sarah Cattan. Sarah Halimi et le silence honteux qui suivit sa mort

Tribune Juive

samedi 31 octobre 2020, par Desinfos

Loin de vouloir établir quelque hiérarchie dans le traitement médiatique, politique, collectif ou individuel des 260 victimes du terrorisme islamiste, Je ne peux m’empêcher d’interroger le silence collectif qui suivit l’assassinat de Sarah Halimi.
Quoi ? N’avait-elle pas la carte ? Eut-elle la malchance d’être défenestrée en pleine campagne présidentielle ? Que manqua-t-il à sa mort atroce pour qu’elle suscitât une réaction à la hauteur de ce que signifiait déjà, ce 4 avril 2017, le terrorisme, lorsqu’il se parait des habits islamistes.


Voir en ligne : https://www.tribunejuive.info/2020/...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil