Procès des attentats de janvier 2015, douzième jour : les solitudes

YANNICK HAENEL · FRANÇOIS BOUCQ | Charlie Hebdo

samedi 19 septembre 2020, par Desinfos

12e jour. Se sont succédé à la barre, ces derniers jours, des gendarmes et les otages des Kouachi.
Ce qui est frappant, dans les témoignages de Mélanie S. et de Francis F., les deux gendarmes arrivés en premier le 9 janvier 2015 devant l’imprimerie de Dammartin-en-Goële et qui ont contribué à la neutralisation des Kouachi, c’est leur solitude, et même leur abandon : on les a lâchés. Leur hiérarchie militaire, dont la veulerie et la stupidité se devinent à travers leur détresse, n’a eu aucune considération pour leur bravoure, ni même pour l’accomplissement de leur tâche (on renifle sans peine, derrière tout cela, la jalousie médiocre de leurs chefs).


Voir en ligne : https://charliehebdo.fr/2020/09/pro...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil