L’Autorité palestinienne aurait remis des « documents falsifiés » à la Cour Pénale Internationale selon un rapport

Europ-israel

jeudi 18 juin 2020, par Desinfos

« Il s’agit d’une version falsifiée, remaniée par l’AP pour induire le tribunal en erreur »
Le président de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, aurait délibérément induit en erreur la Cour pénale internationale (CPI) dans son enquête sur les « crimes de guerre » présumés commis par Israël en Cisjordanie, en lui remettant des « documents falsifiés », a rapporté mercredi l’ONG Palestine Media Watch (PMW).
Fin mai, la CPI a demandé des clarifications à l’AP concernant les déclarations de M. Abbas qui avait affirmé avoir rompu tout accord avec Israël, y compris la coopération sécuritaire.
Selon l’ONG, l’AP aurait répondu en remettant une traduction en anglais du discours du dirigeant palestinien, mais en « omettant une partie clé » qui l’aurait « incriminé. »
« Il existe deux versions du discours de Mahmoud Abbas : la première version est la réelle transcription de ses paroles. Dans la deuxième, nous voyons qu’il manque clairement quelque chose dans le contenu, et c’est cette version qui a été soumise à la CPI », stipule PMW.


Voir en ligne : https://www.europe-israel.org/2020/...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil