La ville d’Ashkelon, prochaine cible des terroristes ?

Claire Dana Picard | Arouts 7

vendredi 18 mai 2007

La ville de Sdérot, soumise aux tirs ininterrompus et de plus en plus précis de roquettes Kassam provenant de la bande de Gaza, est en effervescence. Plusieurs centaines d’habitants ont profité de l’aide généreuse du milliardaire Arkady Gaydamak pour quitter la ville pendant quelques jours afin de se détendre dans des hôtels de Beershéva et de Tel Aviv.


Les autorités, et en Premier lieu le Premier ministre, ont dénoncé avec vigueur l’action de Gaydamak. Elles ont notamment déclaré que « le spectacle des autobus quittant la ville avec à leur bord des résidents fuyant les roquettes causait du tort à Israël ». Mais celui-ci a répondu : « Je ne fais pas attention aux propos de celui qui prétend être le chef du gouvernement. Cet homme ne fait pas partie de notre communauté, il ne fait rien pour les habitants et ne cherche qu’à satisfaire ses désirs et à atteindre ses objectifs personnels ».

Suite aux dernières attaques contre le Sud du pays, le gouvernement a tenu mercredi soir de nouvelles consultations. Les responsables des services de sécurité ont adressé une mise en garde, indiquant que la ville d’Ashkelon risquait de devenir prochainement la cible des organisations terroristes de la bande de Gaza. Ils ont souligné que ces derniers pourraient lancer des missiles Grad, de fabrication soviétique, d’une portée maximale de 12 km, suite à cette escalade. Toujours d’après les estimations des experts, ces missiles pourraient être utilisés par les terroristes si les affrontements prenaient de l’ampleur.

Une nouveauté dans ces dernières consultations, conséquence directe du rapport intérimaire de la commission Winograd : la ministre des Affaires étrangères Tsippi Livni a été invitée à participer à la réunion. En outre, dans l’entourage du Premier ministre, on a tenu à souligner qu’en dépit du report de la rencontre Olmert-Abou Mazen, à plusieurs reprises, en raison d’une part de la publication du rapport Winograd et d’autre part des derniers affrontements entre factions terroristes dans la bande de Gaza, les deux hommes finiraient pas se rencontrer. Il ne reste qu’à fixer une date, souligne-t-on.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil