Monsieur Nasrallah, et nos soldats alors ?

Editorial par Guy Senbel pour Guysen Israël News

vendredi 6 avril 2007

Cette semaine, nous voudrions attirer l’attention de nos lecteurs sur le sort de nos trois soldats israéliens kidnappés et retenus en otage depuis l’été 2006, depuis 280 jours. Contrairement à ce que nous écrivions la semaine passée, non, les familles des soldats britanniques ne connaîtront jamais l’effroi et l’angoisse des familles israéliennes. Parce que des négociations dont les secrets ne seront probablement jamais révélés ont permis la libération des quinze marins britanniques. Parce que les Anglais ne sont pas des Juifs.


Voir en ligne : Lire le texte sur : http://www.guysen.com/


Les textes

Mots-clés

Accueil