Ismaïl Haniyeh a appelé sans succés à l’arrêt des combats à Gaza

mardi 30 janvier 2007

Le Premier ministre palestinien du Hamas Ismaïl Haniyeh avait lancé lundi soir un appel pour que cessent les combats dans la bande de Gaza, où les affrontements entre membres du Hamas et du Fatah ont fait 30 morts depuis cinq jours.


« Afin de préserver le sang palestinien et de mettre fin à la détérioration des relations entre les mouvements Fatah et Hamas, le Premier ministre lance un appel urgent afin que cessent tous les affrontements au sein de la communauté palestinienne », a précisé Haniyeh, lui-même membre du Hamas, dans un communiqué.

Le Hamas et le Fatah se sont affrontés pour la cinquième journée consécutive lundi bien que leurs dirigeants aient accepté une offre saoudienne de discussions à La Mecque pour mettre fin aux violences fratricides dans la bande de Gaza.

Dans la soirée, une roquette a été tirée sur un poste de police dans la ville de Gaza et une violente fusillade a suivi.

Les combats entre factions palestiniennes faisaient encore rage mardi matin à Gaza, malgré la déclaration d’un cessez-le-feu qui était censé entrer en vigueur à 3h locales

Des tirs et des explosions étaient audibles dans le centre de la ville de Gaza, où les membres du Fatah et du Hamas ignoraient ouvertement l’accord de trêve, qui avait été conclu à minuit suite à la réunion entre le premier ministre Ismaïl Haniyeh du Hamas et un représentant du président Mahmoud Abbas, du Fatah.

Le cessez-le-feu était censé mettre fin aux affrontements interpalestiniens qui ont fait plus de 60 morts au cours des deux derniers mois.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil