Les réactions après l’attentat-suicide d’Eilat

avec Le Figaro

lundi 29 janvier 2007

Le Hamas voit dans l’attentat perpétré lundi matin dans la station balnéaire israélienne d’Eilat, « une réponse naturelle aux crimes commis contre les Palestiniens » alors que le porte-parole du Fatah « condamne les attaques qui visent des civils ». Israël a vivement réagi.


- Le premier ministre israélien Ehud Olmert a promis une « lutte sans répit contre les terroristes et leurs commanditaires » en réponse à l’attentat qui a coûté la vie à trois personnes à Eilat, outre le kamikaze.


Le Jihad islamique et les Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa issues du Fatah ont revendiqué conjointement l’attentat suicide perpétré ce lundi à Eilat, en Israel, affirmant qu’il avait été commis par un Palestinien de 21 ans originaire de Gaza.

Dans des appels téléphoniques à l’AFP à Gaza, des porte-parole des deux groupes ont revendiqué l’attentat, le premier en Israël en neuf mois, qui a fait 3 morts outre son auteur. Ils ont affirmé que le kamikaze, qui a fait exploser la charge qu’il portait sur lui dans une boulangerie dans un centre commercial s’appelait Mohammad Fayçal Al-Siksek, 21 ans, du quartier Al-Choujaiyah à Gaza-ville. Le porte-parole du Jihad islamique a affirmé que Siksek était membre du groupe islamiste.

Auparavant, un interlocuteur anonyme a revendiqué l’attentat au téléphone au nom de la branche militaire du Jihad islamique, des Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa, et de « l’Armée des Croyants », un groupe jusque-là inconnu. (belga)


La Maison Blanche condamne l’attentat d’Eilat
Le Monde | 13h48

La Maison Blanche a « fermement condamné » lundi l’attentat suicide dans la station balnéaire d’Eilat (sud d’Israël), où trois personnes ont été tuées, outre le kamikaze.
« Les Etats-Unis condamnent fermement l’attentat suicide d’Eilat, qui a provoqué la mort de trois civils », indique un communiqué de la Maison Blanche. (La suite ...)


La revue des infos

Mots-clés

Accueil