Le Hamas s’entraîne en Iran et au Liban

Ynet

vendredi 5 janvier 2007

Selon un haut fonctionnaire des services du renseignement du Fatah, des membres du Hamas se sont envolés pour l’Iran et le Liban afin de recevoir un entraînement militaire de la part des Gardiens de la Révolution iraniens et de membres du Hezbollah libanais.


Cet officiel palestinien confirme donc les sources israéliennes de sécurité qui rapportaient la semaine dernière que des dizaines, voire des centaines, de terroristes du Hamas avaient quitté Gaza pour s’entraîner en Iran.

« Nous sommes sûrs selon cette information que le Hezbollah prépare le Hamas pour une confrontation avec nous (Fatah) et avec Israël. Aucune des préparations n’a lieu à Gaza, mais au Liban et en Iran, ainsi que dans d’autres endroits où les experts iraniens et du Hezbollah s’entraînent [en Syrie notamment] » déclare ce haut fonctionnaire palestinien du renseignement qui ajoute que le Hamas cherche à imiter la guerre de guérilla menée par le Hezbollah contre Israël en Juillet-Août 2006.

Abou Obayda, un porte-parole du Hamas, n’a pas confirmé ces affirmations à Associated press, mais a déclaré : « Je confirme que nous avons le droit de nous entraîner à l’intérieur ou à l’extérieur du pays ».

Toujours selon les sources palestiniennes, plus de 20 tonnes d’armes sont entrées dans la bande de Gaza via le Sinaï égyptien lors de ces 10 derniers mois ; ces armes comprennent des missiles anti-tanks, ceux qui ont causé le plus grand nombre de victimes militaires israéliennes durant la guerre conte le Hezbollah l’été dernier.

Les services de sécurité israéliens ont noté de multiples brèches à la frontière entre la bande de Gaza et l’Egypte qui permettent le passage à découvert de terroristes et d’armes de part et d’autre de la frontière. Les tunnels de contrebande d’armes foisonnent. Abou Ahmed, un leader terroriste des Brigades des martyrs al-Aqsa du Nord de la bande de Gaza (affiliés au Fatah), admet vouloir copier les tactiques du Hezbollah : « Nous importons des roquettes et le savoir-faire pour les lancer, et nous faisons aussi des plans de bataille. » Il admet également que les organisations terroristes palestiniennes développent un réseau de bunkers à Gaza similaire à celui que le Hezbollah a développé au Sud-Liban.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil