Mission périlleuse au Liban

par Laurent Zecchini - Le Monde

jeudi 28 septembre 2006

En choisissant de s’installer à Barrachit, un plateau difficile d’accès dans le sud du Liban, les soldats français avaient en mémoire le souvenir du camp du Drakkar. Lors de cet attentat à la voiture piégée, le 23 octobre 1983, à Beyrouth, revendiqué par le « Mouvement de la révolution islamique libre », 58 parachutistes avaient été tués.


Voir en ligne : Lire sur : http://www.lemonde.fr/


La revue des infos

Mots-clés

Accueil