Comment perdre la guerre

Le bloc-notes d’Ivan Rioufol - Le Figaro

lundi 18 septembre 2006

Cette constatation : pour avoir choisi de résister au djihad lancé contre les États-Unis par al- Qaida, le 11 septembre 2001, George W. Bush est devenu l’homme le plus décrié de la planète. L’Europe angélique s’est désolidarisée de sa guerre contre “les fascistes islamistes”. Elle redoute d’offenser l’islam radical, compris comme l’expression exaltée d’une culture humiliée par l’Occident. Devant Hitler aussi, les pacifistes recherchaient l’apaisement.


Voir en ligne : Lire l’article sur : http://www.atlantis.org/


Les textes

Mots-clés

Accueil