La France s’abstient sur la négation d’Israël

Philippe S. Robert | ResilienceTV

samedi 15 octobre 2016, par Desinfos

Si la fonction présidentielle n’était à ce point atteinte par les bavardages outrageants d’un politicien déclassé et de plus affligé d’incontinence verbale, peut-être alors pourrions-nous rire (jaune) d’une situation rendue si caricaturale par son auteur qu’elle n’aurait finalement qu’un impact limité et vite oublié. Mais tel n’est pas le cas.
Car à y regarder de plus près, la France ne se conduit-elle pas aujourd’hui avec la plus grand lâcheté vis-à-vis de l’Etat juif d’Israël quand, hier déjà, le général De Gaulle avait cru faussement utile et nécessaire de lancer (27 novembre 1967) sa fameuse sentence assassine au prétexte que beaucoup se demandaient si :
“Les Juifs, jusqu’alors dispersés, mais qui étaient restés ce qu’ils avaient été de tout temps, c’est-à-dire un peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur, n’en viennent, une fois rassemblés dans le site de leur ancienne grandeur, à changer en ambition ardente et conquérante les souhaits très émouvants qu’ils formaient depuis dix-neuf siècles : “l’an prochain à Jérusalem”.


Voir en ligne : http://www.resiliencetv.fr/++cs_INTERRO++p=19231


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil