Le droit à l’autodéfense

Par Rafaël BARAK, chargé d’affaires de l’Ambassade d’Israël en France, Libération,

vendredi 28 juillet 2006

Voir en ligne : Lire l’article sur : http://paris1.mfa.gov.il/

Au cours de ces dernières semaines, l’Etat d’Israël a été attaqué, sa souveraineté défiée et la sécurité de ses habitants mise en danger. Ces attaques se sont d’abord déroulées dans le sud du pays, face à Gaza, puis à sa frontière Nord avec le Liban. Israël n’a provoqué aucune de ces confrontations. Au contraire, Israël a déployé tous les efforts possibles pour les éviter. L’Etat d’Israël n’a pas de conflit territorial, ni sur sa frontière Sud avec les Palestiniens, où il y a moins d’un an Israël a quitté la bande de Gaza, ni sur sa frontière Nord, où, en mai 2000, il s’est retiré du Sud-Liban pour revenir à la ligne frontalière définie par l’ONU.



Les textes

Mots-clés

Accueil