Derriere le Hamas et le Hezbollah, cherchez la Syrie et l’Iran

Par Claude Moniquet, Président de l’ESISC

vendredi 14 juillet 2006

On aurait tort de ne voir dans la guerre qui semble peu à peu s’installer au Proche Orient qu’une simple « opération de police » de l’armée israélienne, ayant pour but de récupérer ses otages. Car il s’agit bel et bien d’un conflit régional, qui risque de dégénérer et de pousser le Poche Orient vers une nouvelle guerre. Pour le plus grand bénéfice de l’Iran et de la Syrie : derrière le Hamas comme le Hezbollah, c’est en effet Damas et surtout Téhéran qui sont à la manoeuvre.


Voir en ligne : Lire sur : http://www.esisc.org/


Les textes

Mots-clés

Accueil