Depuis samedi, la Finlande a pris le relais de l’Autriche à la présidence de l’Union Européenne et met Israël immédiatement au banc des accusés

dimanche 2 juillet 2006

Israël doit libérer les responsables qu’il détient et la partie palestinienne doit libérer immédiatement un soldat israélein, a indiqué samedi le Premier ministre finlandais Matti Vanhanen, dont le pays assure actuellement la présidence tournante de l’Union européenne


Dans une interview accordée au journal allemand Die Welt, le chef du gouvernement finlandais a demandé aux « activistes » palestiniens de libérer sans délai le soldat israélien capturé lors d’une attaque dimanche dernier contre un « avant-poste » israélien près de la frontière de Gaza.

Israël a pris des « mesures de représailles » ... en envoyant des troupes dans la région de Gaza, lançant des raids aériens et arrêtant des responsables palestiniens.

M. Vanhanen a estimé qu’Israël devait cesser ses opérations militaires, libérer les ministres et députés palestiiens et cesser la destruction des infrastructures civiles dans les territoires palestiniens...

Il a mis en avant que les négociations constituaient l’unique moyen de régler le problème. (NDLR : avec qui ?

« Le nouveau président de l’Union européenne, Matti Vanhanen, n’élève jamais la voix. Il est un pur produit nordique. » (RFI)


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil