Le vice-Premier ministre israélien Shimon Peres a déclaré dimanche en Egypte que son gouvernement poursuivrait la politique de désengagement avec le Hamas.

lundi 22 mai 2006


« Le Hamas n’a pas reconnu Israël, ni respecté les accords, ni renoncé à la violence. Pourquoi nous faudrait-il contacter avec eux ? » a affirmé M. Peres, en marge du Forum économique mondial (WEF) qui se tient à Charm el-Cheikh, sur la mer Rouge.

Il a affirmé que le gouvernement israélien était toujours favorable à la solution de deux Etats, qui consiste à établir un Etat palestinien pour que les Palestiniens puissent vivre côte à côte avec les Israéliens.

Plus tôt dans la journée, M. Peres et la ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni ont rencontré à huis-clos pendant 40 minutes le président palestinien Mahmoud Abbas. A l’issue de cette réunion, M. Peres a indiqué qu’Israël aborderait le volet économique concernant les Palestiniens, mais maintiendrait l’isolation politique vis-à-vis du Hamas.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil