Des « experts » mettent en doute les rapports selon lesquels les Juifs devront porter des insignes jaunes en Iran

Par Yossi Melman, Correspondant de Haaretz - Adaptation en Français Desinfos.com

samedi 20 mai 2006

Le gouvernement iranien s’est engagé dans le passé à consulter tous les groupes ethniques dans le pays avant de passer une loi imposant des vêtements obligatoires pour chaque groupe, a appris Haaretz vendredi...


Voir en ligne : Lire sur ; http://www.desinfos.com/

Vendredi, le Canada’s National Post a annoncé que des expatriés iraniens vivant au Canada avaient confirmé les rapports que le Parlement iranien a passé une loi cette semaine qui exigerait que les Juifs du pays et les Chrétiens devraient porter des insignes colorés pour les identifier et d’autres minorités religieuses comme non-musulmans.

Selon le Canada’s National Post, les 25.000 Juifs d’Iran doivent coudre une bande de tissu jaune sur leurs vêtements. Les Chrétiens doivent s’orner d’insignes rouges et les Zoroastrians doivent porter des bandes de tissu bleu. Pour entrer en vigueur, la loi doit être approuvée par le chef suprême de l’Iran et l’autorité la plus haute, Ali Khamenei.

Selon Meir Jawadnafar, un expert israélien sur le gouvernement iranien, Téhéran n’a pas encore déterminé la nature du vêtement Musulman qui sera exigée dans le pays. Donc, a-t-il dit, l’affirmation qu’il a été décidé que les Juifs de l’Iran seraient forcés de faire usage des insignes jaunes sur leurs vêtements est sans fondement. Il a dit que le gouvernement iranien n’avait aucune intention de forcer les groupes ethniques de porter des couleurs spécifiques.

Vendredi, le Canada’s National Post, a publié une histoire citant plusieurs experts mettant en doute son rapport initial, aussi bien qu’une réaction de l’ambassade iranienne à Ottawa, qui a nié que Téhéran avait passé une telle loi. Le Canada’s National Post, cite Sam Kermanian, de la Fédération Juive Irano-américaine basée aux Etats-Unis, qui a dit être entré en contact avec les membres de la communauté Juive en Iran - incluant le seul membre Juif du Parlement iranien - et ils ont nié que telles mesures avaient été mises en place...

M.Kermanian a dit au Canada’s National Post, que le sujet de « ce qui se passe avec les minorités religieuses » a été abordé pendant les débats menant jusqu’au passage de la loi sur le style vestimentaire. « Il est possible que quelques idées auraient pu être émises à cette occasion, » a-t-il dit. « Mais au mieux de ma connaissance, la version finale de la loi n’exige pas de marques d’identification pour les groupes des minorités religieuses. »

Selon le Canada’s National Post le Centre Simon Wiesenthal a écrit au Secrétaire général de Nations unies Kofi Annan pressant la communauté internationale de faire pression sur l’Iran pour laisser tomber la mesure. « C’est une réminiscence de l’Holocauste, » a dit le Rabbin Marvin Hier, le doyen du Centre Wiesenthal à Los Angeles. « L’Iran se rapproche tout près de l’idéologie des Nazis. »Il n’y a aucune raison de croire qu’ils ne passeront pas cela,« a dit le Rabbin Hier. »Cela passera certainement à moins qu’il n’y ait une sorte de tollé international sur cela.« La Conférence des Présidents des Organisations Juives américaines Principales a paru aussi a publié une déclaration en réponse. »Tandis qu’une telle législation serait une réminiscence des périodes sombres du passé,« la déclaration poursuit : »comme sous l’ère Nazie où les Juifs et d’autres ont dû porter des insignes identifiants, c’est aussi compatible avec l’idéologie raciste et extrémiste propagée par le Président Ahmadinejad. Nous contrôlons la situation et cherchons à vérifier les faits pour déterminer la réponse appropriée.« Mark Pelavin, le vice Directeur du Centre d’Action Religieux du Judaïsme Réformé, a publié ceci : »si ces rapports sont confirmés, nous pressons les Etats-Unis, les Nations unies et la communauté internationale entière de se prononcer contre la mise en oeuvre d’une telle politique en Iran ou ailleurs.« Leonid Nevzlin, le président du conseil d’administrateurs de Beth Hatefutsoth, le Musée de la Diaspora Juive à Tel-Aviv, a invité les Juifs du monde à porter des insignes jaunes pour s’identifier avec les Juifs iraniens. »L’Iran met en oeuvre les méthodes d’Hitler et constitue une menace pour le monde libre," a dit Nevzlin.

Quelques « commentateurs » israéliens ont suggéré que l’histoire avait toujours besoin d’être entièrement vérifiée, indiquant le fait que la source de l’histoire était issue des exilés iraniens fortement opposés au régime gouvernant leur pays... À suivre... Desinfos s’emploie à vérifier


La revue des infos

Mots-clés

Accueil