Des journalistes généralement proches du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas ont reçu des menaces de mort pour des articles critiques sur le Hamas, a révélé lundi le Syndicat des journalistes palestiniens.

(Reuters)

mardi 2 mai 2006


Sept journalistes ont ainsi été récemment l’objet de menaces par courriel, par téléphone ou par télécopie, adressées au nom du mouvement islamique.

Sami Abou Zouhri, porte-parole du Hamas, a démenti que sa formation soit impliquée dans ces opérations. Il a ajouté qu’il s’agissait de faux et a annoncé l’ouverture d’une enquête.

« Nous prenons ces menaces au sérieux, même si nous ne pensons pas que le mouvement Hamas ait pour politique de menacer les journalistes », a déclaré l’un des responsables du syndicat, Sakher Abou Own.

Les principaux médias palestiniens ont tendance à favoriser les thèses du Fatah, le parti d’Abbas, au détriment de celles du Hamas.

Depuis que le mouvement islamique a pris le contrôle du gouvernement, la radio et la télévision publiques ont été très critiques de la politique suivie.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil