baisse des agressions antisémites en 2005 Selon une étude publiée hier, le nombre d’agressions antisémites dans le monde a baissé en 2005. Il reste cependant à un niveau élevé

mercredi 26 avril 2006


Baisse de l’antisémitisme

Les médias se font l’écho des conclusions du rapport annuel de l’Institut de recherche sur l’antisémitisme et le racisme de l’université de Tel-Aviv, qui fait état d’une baisse des agressions antisémites en 2005. selon ce document, publié chaque année à la veille du jour de la Shoah, 406 agressions antisémites ont été enregistrées en 2005, contre 501 en 2004.

Selon la directrice de l’Institut, le Pr. Dina Porat, cette baisse est dûe à l’action publique et politique contre l’antisémitisme ainsi qu’à l’accalmie relative enregistrée cette année dans le conflit israélo-palestinien.

Selon le quotidien de tendance gauche libérale Haaretz, « c’est la première fois depuis 2001 que l’on observe une baisse du nombre d’incidents à caractère antisémite. Cité par le journal, le vice-Président de l’Institut a précisé que ces données sont encourageantes mais n’en restent pas moins deux fois plus élevées que les chiffres moyens enregistrés dans les années quatre-vingt dix.

Selon le rapport, le plus grand nombre d’incidents antisémites a été enregistré cette année en Grande-Bretagne avec 85 actes de violences, chiffre semblable à celui de 2004. La plus forte baisse s’est produite en France où l’on est passé de 98 incidents en 2004 à 65 en 2005.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil