Les premières photos d’armes saisies dans les opérations de la sécurité Jordanienne dans des cachettes du Hamas à Amman

DEBKAFILE

vendredi 21 avril 2006

Les sources de contre-terrorisme du DEBKAFILE annoncent que des espions Hamas ont été attrapés observant les bâtiments du gouvernement jordanien, les centrales électriques, les pipe-lines pétroliers jordaniens et les dépôts de carburant, pour préparer des attentats.


Environ 15 membres du Hamas ont été arrêtés. Les raids sur leurs cachettes ont remonté une quantité importante de missiles, d’explosifs et d’armes automatiques, introduits clandestinement dans le royaume pendant les deux dernières semaines.

La découverte du complot du Hamas a suscité l’annulation de dernière minute la visite le Ministre des Affaires Étrangères Palestinien Mahoud a-Zahar à Amman mercredi, 19 avril.

L’introduction clandestine de ces agents Hamas et de ce matériel de contrebande dans le royaume de la Syrie a dû avoir été élaborée par les chefs Hamas basés à Damas, Khaled Meshaal, Mussa Marzuk et Imad al Alami, officier d’opérations et chef de la Commission de l’Intifada, dans une conspiration contre le Royaume Hachémite.

Ce n’était pas le premier complot du Hamas contre le trône jordanien. En 1999, sa direction a été vidée de Jordanie pour subversion. Les officiels d’Amman considèrent aussi comme allant de soi que le service de renseignement syrien a participé à l’opération du Hamas en favorisant la contrebande vers la Jordanie voisine, ce qui a été d’abord révélé par le porte-parole jordanien du gouvernement Nasser Judeh mardi.

Le porte-parole du gouvernement Hamas a accusé la Jordanie de fabriquer l’allégation sous l’influence Américaine pour boycotter le nouveau gouvernement palestinien.

Les sources d’Amman du DEBKAFILE ajoutent : la rancoeur de la Jordanie et du Hamas a atteint un niveau maximal au début de mars, là où Meshaal a été accusé d’intervention dans le vote de la branche des « Frères Musulmans » jordaniens pour élire comme « Guide en chef » son homme, Salem Thunaibat au bureau avec Jamil Abu Baqar comme adjoint. Le roi Abdullah et ses chefs de sécurité se sont inquiétés que le gouvernement Hamas de l’Autorité Palestinienne fournisse le support logistique pour que les « Frères Musulmans » essayent de se saisissent du pouvoir à Amman.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil