Hamas : les attentats suicide sont une « réponse naturelle »

world tribune.com - Traduction CID

mercredi 5 avril 2006

Le nouveau gouvernement palestinien dirigé par le Hamas en la personne du premier ministre Ismail Haniyeh défend les attentats suicide contre Israel.


« Il s’agit d’une réponse naturelle aux crimes israéliens, » déclare le Ministre de l’Information de l’AP Yusef Rizqa lors d’une conférence de presse le 31 mars. « La résistance est un droit légitime pour les peuples sous occupation. »

Le 30 mars, quatre israéliens ont été tués dans le nord de la cisjordanie par un palestinien transportant une bombe. Ce dernier les avait abusés par un déguisement de juif orthodoxe pour être pris en auto-stop. Une fois dans le véhicule grâce à sa fausse identité, le tueur déclencha le détonateur de sa ceinture d’explosif à l’entrée de l’implantation de Kedumim, selon Middle East Newsline.

Cette déclaration gouvernementale marque un tournant de la position de l’Autorité palestinienne tandis que des clonflits internes sanglants font rage. Mahmoud Abbas, le président de l’AP et d’importants ministres condannaient habituellement les attentats suicides contre Israël, tout particulièrement à l’intérieur des frontières d’avant 1967.

Said Siam, ministre palestinien de l’intérieur, affirme que les forces de sécurité de l’AP n’interféreraient pas avec les attaques palestiniennes contre Israel.

« Nous en mettrons pas nos fils en prison pour appartenance politique ou résistance à l’occupation, parce que l’occupation est la raison du problème, » afirme Siam.

Mais Siam a aussi déclaré que le Hamas pourrait demander aux miliciens palestiniens de suspendre leurs attaques.

Le lendemain de l’attaque ayant tué 4 israéliens, le commandant des « comités de réistance populaire » de Gaza, Yusef Abu Quka, a été tué dans l’explosion de sa voiture à Gaza City. Abu Quka était considéré comme responsable de nombreuses attaques au moyen de missiles quassam contre Israel.

Plusieures heures plus tard, des miliciens armés de ces « comités », qui accusaient l’AP de complicité dans la mort d’Abu Quka attaquaient les forces de sécurité palestiniennes. Au moins 4 personnes furent tuées et 36 blessées. Les artificiers palestiniens intensifiaient aussi les tirs de roquettes contre Israel.

Le Hamas a aussi réaffirmer sont alliance avec l’Iran et sa milice libanaise du Hezbollah. La 31 mars, le Hamas et le Hezbollah ont déclarer continuer leur guerre contre Israel.

« Le mouvement islamiste, qui dirige le nouveau gouvernement palestinien, continuera à mener sa lutte armée contre Israel tant qu’il est au pouvoir, » a déclaré le directeur du bureau politique du Hamas,Khaled Masha’al qui était à Beyrouth. « La résistance est un facteur important de force nécessaire même lorsque les Arabes vont à la table des négociations ou emploient des moyens pacifiques afin de restaurer leurs droits. »


La revue des infos

Mots-clés

Accueil