Tsahal dit qu’une opération terrestre est inévitable dans la Bande de Gaza pour arrêter les attaques de roquettes Qassam

Par Amihai Zippor - IHC News

vendredi 10 mars 2006

Des sources à Tsahal ont reconnu qu’en raison des attaques constantes de roquettes Qassam sur les villes et villages israéliens du sud, ce n’est seulement qu’une question de temps avant qu’Israël ne ré -entre dans la Bande de Gaza pour y mettre fin.


« Nous savons comment entrer dans la Bande de Gaza dans une opération terrestre et cela arrivera, » a dit un officier supérieur de Tsahal au Jerusalem Post mercredi,08 mars 2006.

"Le choix du moment exact dépend des événements et de quand nous en aurons marre des attaques de roquette,” a dit l’officier.

Plus de 400 roquettes ont été tirées sur Israël depuis le retrait de l’été dernier.

À l’époque Israël avait averti d’une réponse dure si même une attaque terroriste était commise depuis la Bande de Gaza.

Cependant, après des mois, les roquettes pleuvent sur les villes frontières et les résidants s’agitent sentant que le gouvernement les a négligés, les officiels de la sécurité admettent maintenant pour la première fois qu’ils ne peuvent pas arrêter les roquettes sans des forces terrestres à l’intérieur de la Bande de Gaza.

Il n’est pas sûr qu’Israël prendra le risque d’entrer en territoire ennemi, mais si les menaces actuelles de missiles tombant sur des maisons et dans l’infrastructure israélienne sensible continuent, Israël est prêt à prendre cette décision bien que beaucoup croient que cela aurait dû avoir été fait depuis longtemps.

Source : texte original - Comité Israël Hasbara


La revue des infos

Mots-clés

Accueil