Violents incidents à Nazareth après des jets de pétards dans la basilique de l’Annonciation

vendredi 3 mars 2006


Trois assaillants juifs se faisant passer pour des pèlerins chrétiens ont jeté vendredi des pétards dans la basilique de l’Annonciation à Nazareth, déclenchant une émeute dans cette ville du nord d’Israël, selon la police israélienne, qui a fait état d’au moins sept blessés.

Plusieurs milliers d’habitants de la ville arabe israélienne sont descendus dans la rue en signe de protestation et une émeute a éclaté. Au moins sept personnes ont été blessées tandis que plusieurs autres ont été incommodées par des tirs de gaz lacrymogènes, d’après la police et des secouristes israéliens.

Les assaillants, des juifs selon la police, sont restés à l’intérieur de la basilique. La foule rassemblée devant l’édifice empêchait les policiers d’entrer pour les arrêter. Une ambulance a été attaquée par la foule, qui a contraint le véhicule à faire demi-tour. Des unités de la police israélienne ont été envoyés en renfort.

La basilique de l’Annonciation, selon la tradition chrétienne, abrite le lieu saint où l’archange Gabriel est apparu devant Marie pour annoncer la naissance de Jésus. AP


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil