Alliance des Civilisations : Kofi Annan et les dirigeants du monde musulman exhortent au dialogue et à la retenue

DOHA (AP)

lundi 27 février 2006

Au cours de la rencontre de l’Alliance des Civilisations, au Qatar, les participants, secrétaire général de l’ONU en tête, ont exhorté dimanche à la retenue et au dialogue pour calmer les tensions nées de l’affaire des caricatures du prophète Mahomet.


« Nous renouvelons notre appel à la retenue et à l’arrêt immédiat de l’atmosphère actuelle, qui risque de semer une profonde discorde entre communautés, sociétés et pays », déclarent dans un communiqué conjoint Kofi Annan, les dirigeants de la Ligue arabe, de l’Organisation de la Conférence islamique (OCI) et les chefs de la diplomatie du Qatar, d’Espagne et de Turquie. Ces trois derniers pays sont à l’origine de l’Alliance des Civilisations, créée l’année dernière par l’ONU comme outil de dialogue et de modération entre pays musulmans et occidentaux.

« Nous regrettons profondément l’offense infligée par les caricatures, ainsi que les morts et les dégâts matériels dans plusieurs pays. Nous exhortons tout le monde à résister à la provocation, à la réaction excessive et à la violence, et à se tourner vers le dialogue », poursuit le texte.

« Nous devions répondre à une question inconfortable : quelle est l’efficacité de nos voix de modération et de réconciliation, quand il s’agit de contrer la haine et la méfiance », a déclaré Kofi Annan.

Les passions déclenchées par la crise des caricatures viennent clairement montrer « le besoin aigu d’un effort engagé de la communauté internationale », a ajouté Kofi Annan.

Les « circonstances actuelles exigent de nous beaucoup de dialogue en profondeur, pour que nous puissions mieux nous comprendre », a déclaré pour sa part le Premier ministre du Qatar, Cheikh Abdullah Bin Khalifa al-Thanir.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil