Nouvelle agression à connotation antisémite en France

lundi 27 février 2006

Une assistante sociale a été victime d’une agression à connotation antisémite vendredi dans les locaux d’un hôpital spécialisé dans l’obstétrique et situé dans la banlieue de Strasbourg


Deux hommes âgés entre trente et cinquante ans ont fait irruption, vendredi matin, dans le bureau d’Anne Barth à Schiltigheim. Après s’être adressés à elle pour s’assurer de son identité, les deux inconnus l’ont rouée de coups et ont frappé sa tête contre son bureau. Ils ont alors inscrit au marqueur « Mohamed » sur son ventre et « sale juive » sur un mur, avant de prendre la fuite. Mme Barth, âgée de 31 ans, n’est pas de confession juive.

« L’agression pourrait être liée aux IVG (interruptions volontaires de grossesse) ou à la contraception pratiquées » dans cet hôpital, selon une source proche de l’enquête. Entendue par la police dès vendredi soir, Mme Barth a indiqué qu’elle ne connaissait pas les deux individus qui l’ont agressée. Mme Barth, qui est également conseillère municipale à Schiltigheim, a été profondément choquée et était toujours hospitalisée hier.

Par ailleurs, selon un sondage paru dans Le Parisien-Aujourd’hui en France, les Français estiment dans une large majorité que la France est confrontée à une montée du racisme (69%) et de l’antisémitisme (57%).


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil