Le ministre israélien de l’Education, Meir Sheetrit. : « un couteau dans le dos »

samedi 11 février 2006

L’invitation du Président russe, Vladimir Poutine, aux dirigeants du Mouvement terroriste palestinien Hamas à se rendre à Moscou, est un véritable « couteau dans le dos » pour Israël, a estimé vendredi le ministre israélien de l’Education, Meir Sheetrit.


Poutine, en visite à Madrid, avait annoncé jeudi qu’il allait « inviter prochainement les dirigeants du Hamas à Moscou » pour rechercher une issue au conflit israélo-palestinien.

Le Parti terroriste palestinien a, aussitôt, salué l’initiative russe.

Le Président russe, dont le pays ne considère pas le Hamas comme terroriste, a souligné que le Hamas était arrivé au pouvoir « après des élections démocratiques et légitimes » et a appelé à « respecter le choix du peuple palestinien ».

« Cette initiative est un véritable couteau dans le dos (..) car elle vise à accorder une légitimité internationale à un groupe terroriste et nous devons nous y opposer par tous les moyens », a déclaré le ministre à Kol Israël.

« Que dirait Moscou si nous invitions en réponse les représentants des Tchétchènes » à Jérusalem, a ajouté le ministre.

« La Russie, qui empêche la tenue d’élections libres en Tchétchénie, n’a pas à nous donner des leçons de morale sur la légitimité acquise par le Hamas à l’issue d’un scrutin », a-t-il ajouté.

« Poutine joue avec le feu », a renchéri le ministre de l’Habitat, Zeev Boëm, qui a jugé « très préoccupante » la position de la Russie, dans une déclaration à la presse.
Un haut responsable israélien avait, déjà, exprimé la veille le vif mécontentement d’Israël.

« Quand des Tchétchènes commettent un attentat à Moscou, la Russie considère qu’il s’agit d’un acte terroriste, mais ce n’est plus le cas quand cela se produit à Jérusalem », avait-il déclaré, en référence aux dizaines d’attentats-suicide commis en dix ans par le Hamas.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil