Kineret Ben Shalom-Hajabi, 58 ans, a été assassinée et 5 autres israéliens ont été blessés lors d’un attentat au poignard

mercredi 8 février 2006

Le crime est survenu dimanche 5 février dans un « taxi de service » (taxi à tarif et trajet fixes transportant de plusieurs personnes en même temps), à Petah Tikva. Les blessés, dont 4 sont en état grave, ont été évacués vers l’hôpital Beilinson de la ville.


Vers 9h30 du matin, à un arrêt de taxi sur la route reliant Petah-Tikva à Bnei-Brak, un homme monte dans le taxi déjà occupé par 8 passagers.

Quelques stations plus tard, il sort un couteau qui était dissimulé dans son manteau et commence à les poignarder un par un, en hurlant « Allah Akbar ». Le conducteur arrive à faire arrêter le véhicule et quelques voyageurs, dont des blessés, s’en échappent, suivis par le terroriste qui voulait continuer son massacre.

A ce moment, des passants s’apercevant de l’incident se ruent sur lui et deux d’entre eux réussissent à le neutraliser jusqu’à l’arrivée de la police.

Le terroriste, Ahmed Kafina, 22 ans, du village As-Sawiya près de Naplouse, a été mis en garde-à-vue.

Le commandant de la police du secteur Hasharon a raconté que l’homme a dit « être venu en Israël pour tuer des Juifs » et murmurait des versets du Coran.

D’après des sources sécuritaires, il s’agirait d’une initiative indépendante du terroriste, qui n’avait été envoyé par aucune organisation terroriste. La plupart des attentats au poignard ne sont pas piloté « d’en haut », mais la plupart du temps influencé par un climat d’extrémisme religieux.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil