Partitionnement de la Syrie

par Gary C. Gambill | Foreign Policy Research Institute

dimanche 27 octobre 2013, par Desinfos

Après deux ans et demi de violence métastatique en Syrie, la dure réalité est que le pays ne va pas devenir à nouveau, dans un avenir prévisible, un état stable et unifié, encore moins un lointain état démocratique. Il est peut être temps de commencer à penser à des alternatives. La Syrie est déjà fragmentée en enclaves plus en plus bien définies. La multiplicité des rebelles sunnites arabes qui contrôlent de larges pans du nord et de l’est, alors que le régime est dominant dans la capitale et les grandes villes, les provinces côtières en grande partie non-sunnites et un couloir qui les relie. Les Kurdes contrôlent de petites zones frontalières dans l’extrême nord-est. Les Druzes, fortement concentrés dans le sud-Syrien, ont formé des milices pour repousser les incursions rebelles, tout en tendant autrement vers la neutralité .


Voir en ligne : http://www.meforum.org/3650/partiti...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil