Le seul espoir pour l’Occident de rester puissant est-il... de s’allier avec la Russie ?

Alexandre del Valle | Atlantico.fr

mercredi 14 août 2013, par Desinfos

La Guerre froide est terminée depuis la fin des années 1980. Le Mur de Berlin n’est plus qu’un lieu touristique dans une Allemagne réunifiée. La Chancelière, Angela Merkel, elle-même ancienne ressortissante de la RDA communiste, dirige une coalition de centre-droit qui a toujours combattu le communisme. Vladimir Poutine est l’héritier politique de Boris Eltsine, l’homme qui a aboli l’ex-Union soviétique. Pourtant, du côté euro-américain comme du côté russe, les représentations liées au vieux monde de la guerre froide sont encore présentes chez les dirigeants et faiseurs d’opinion.


Voir en ligne : http://www.atlantico.fr/decryptage/...


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil