France Telecom, complice de la diffusion en Amérique latine et en Asie de la chaîne télévisuelle du Hezbollah, Al Manar

jeudi 21 juillet 2005

Le Centre Wiesenthal au Premier ministre français : "Empêchez France Telecom
de se rendre complice de la diffusion en Amérique latine et en Asie de la
chaîne télévisuelle du Hezbollah, Al Manar".


M. Shimon Samuels, directeur pour les relations internationales du Centre
Simon Wiesenthal, a protesté auprès du Premier ministre français, M.
Dominique de Villepin, au sujet de la diffusion de la chaîne du Hezbollah,
Al Manar, par une filiale de France Telecom, Globecast.
Ces programmes sont transmis vers l’Amérique Latine au moyen du satellite
espagnol Hispasat et vers l’Extrême Orient au moyen de son homologue
Asiasat, qui possède des bureaux dans les Bermudes et dont le siège est à
Hong Kong.

M. Samuels a fait remarquer « qu’en décembre 2004, la France, par la voix du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, a interdit la diffusion d’Al Manar en Europe via le satellite français Eutelsat, en raison de ses incitations au racisme et à l’antisémitisme. »

Le Centre Wiesenthal a insisté auprès du Premier ministre pour qu’il « prenne des mesures immédiates visant à empêcher Globecast, la filiale de France Telecom - organisme public - de violer les obligations légales françaises. »

Et M. Samuels de conclure qu’« en continuant à autoriser la diffusion d’Al Manar, chaîne du Hezbollah, France Telecom deviendrait complice et co-responsable de toutes les attaques dirigées contre des institutions ou des individus juifs qui pourraient en résulter, en Amérique Latine et en Asie ».


La revue des infos

Mots-clés

Accueil