Des soldats polonais trouvent des missiles français en Irak 

Albert Capino

dimanche 5 octobre 2003

Dès le 6 avril 2003, la Ména avait fait état de la découverte de missiles « Roland » français dans des caches d’armes irakiennes lors de la campagne américaine contre Saddam Hussein*.


Le Quai d’Orsay avait alors vigoureusement démenti et protesté en arguant que c’était « impossible », soulignant que la France n’avait livré aucun équipement militaire à l’Irak depuis 1990.

Cette fois-ci, ce n’est pas la Mena, mais le ministère polonais de la défense qui, par la voix de son représentant Eugeniusz Mleczak prend le Quai d’Orsay en flagrant délit de mensonge quand il déclare :

« Donc, ce n’est pas crédible d’affirmer que les Roland qui ont été trouvés il y a quelques jours ont été produits en 2003 et livrés juste avant l’intervention anglo-américaine (...). Donc, là, je suis vraiment très formel », a déclaré aujourd’hui un porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

En outre, s’il s’avérait que des livraisons n’ont pas été effectuées par l’intermédiaire de pays tiers, cela se serait alors produit en violation patente de l’embargo décrété par les Nations Unies depuis août 1990.

Cela se vérifierait donc : impossible n’est pas Français... ?


La revue des infos

Mots-clés

Accueil