L’ultime argument d’Israël sur Jérusalem

© Michel Gurfinkiel & Valeurs Actuelles, 2012 | Philosémitisme

mardi 1er janvier 2013, par Desinfos

[...] L’ultime argument d’Israël sur Jérusalem, c’est que son administration a été peu à peu acceptée par la population locale arabe. Un sondage réalisé en 2011 par un institut palestinien, le Palestinian Center for Public Opinion (PCPO), révélait que 30% seulement des habitants arabes de Jérusalem souhaitaient être rattachés à un Etat arabe de Palestine. 86 % d’entre eux redoutaient, dans cette hypothèse, « un niveau plus élevé de corruption », et 74 % « la perte de leur liberté d’information et d’opinion ».


Voir en ligne : http://philosemitismeblog.blogspot....


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil