La majorité des habitants des implantations de la bande de Gaza ne s’opposera pas à l’évacuation, selon un sondage publié par le quotidien à grand tirage Yédiot Aharonoth

vendredi 22 avril 2005


64% des personnes interrogés ont estimé que « le moment venu », elles ne s’opposeront pas à leur évacuation. 22% des habitants des implantations envisagent de se rendre sur place pour s’opposer passivement au retrait, tandis que 4% seulement pensent avoir recours à la force.

Par ailleurs, l’enquête d’opinion fait apparaître que 53% des habitants des implantations souhaitent que leurs maisons soient détruites après le désengagement., tandis que 32% d’entre eux accepteraient qu’elles soient placées sous contrôle international

Enfin, 49% des personnes interrogées estiment qu’il faut obéir aux consignes de l’armée et non à celles des rabbins (appelant à la désobéissance), conte 39% qui pensent le contraire.

Le sondage a été réalisé auprès de 506 personnes constituant un échantillon représentatif des habitants des implantations de la bande de Gaza et de Cisjordanie.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil