Dieudonné ou la haine en spectacle

Richard Prasquier Président du CRIF

vendredi 1er juin 2012, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.crif.org/fr/leditorialdu...

Il faut l’écouter quand il devise à la télévision iranienne. Il est là chez son commanditaire, dans ce pays dont il fait la propagande et qui en retour finance ses initiatives. Dieudonné n’est au fond qu’un mercenaire vecteur d’abjection, et l’abjection, embargo sur l’Iran ou pas, se vend bien. On se demande d’ailleurs avec un sponsor aussi généreux et un public aussi fidèle, comment il se fait qu’il soit insolvable. Car il en est officiellement ainsi, c’est la justice française qui vient de le confirmer ; la plainte déposée par la Licra pour organisation d’insolvabilité vient d’être classée sans suite.



Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil