Acte antisémite dans le 19ième ( Ecole SINAI )

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L ‘ANTISEMITISME (BNVCA)

jeudi 17 mai 2012, par Desinfos

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisemitisme dénonce et condamne l’agression commise le Mardi 15 mai 2012 à 14h40. Aux abords de la station de métro « Laumière » à Paris 19ème, un groupe scolaire du lycée « Sinaï » a fait l’objet d’insultes à caractère antisémite. Ils ont été traités de « sale juif ». L’un d’eux s’est fait voler son téléphone portable après avoir reçu un coup de lanière sur la tête.


Selon nos informations, les élèves de l’école Sinai se rendaient vers le Parc des Buttes Chaumont , accompagnés de leurs professeurs et de parents d’élèves, dans le cadre d’un cours de S V T ‘science de la vie) lorsqu’ils ont été pris à partie par les élèves d’une école publique eux aussi accompagnés par leurs professeurs qui n’ont rien pu faire pour empêcher leurs élèves d’agresser les enfants juifs.

Il a fallu l’intervention de passants pour faire cesser les attaques, jusqu’à l’arrivée de la Police qui a recueilli les identités dés professeurs qui se sont eux refusés à fournir celles de leurs élèves mis en cause.
Le BNVCA considère que la responsabilité de ces professeurs est engagée. Le BNVCA a décidé de saisir le rectorat de Paris à propos du comportement de ces élèves du Lycée Edouard Pailleron de Paris 19eme ,et des professeurs qui les conduisaient.

La DTSP de la Prefecture de Police de Paris est saisie de l’enquête Le. B.N.V.C.A qui se réserve le droit de se constituer partie civile, a recommandé aux victimes et au directeur de l’Établissement SINAI de déposer plainte.

Le B.N.V.C.A constate que les violences antisémites persistent et demande que tout soit mis en œuvre pour identifier les auteurs et les sanctionner sévèrement. Le BNVCA se demande jusqu’à quand les juifs et particulièrement leurs enfants seront ainsi menacés, privés de vivre comme à Toulouse, ou simplement empêchés d’aller et venir, d’étudier, sans faire l’objet de cette insécurité antisémite qui se répand dans la société et dont la source, essentiellement causée par la propagande palestinienne, a instillé cette haine d’Israël qui conduit à l’acte antijuif.

Source : BNVCA


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil