Stagiaires Djihadistes : une loi pour les punir

Yann Moix

jeudi 22 mars 2012, par Desinfos

On n’a pas le droit, en France, d’arrêter préventivement un individu sans avoir recueilli à son encontre des charges lourdes. On se félicitera de cette situation qui permet d’éviter toute bavure et qui est en parfaite adéquation avec les valeurs attendues d’un État de droit, d’une part, et d’une République, d’autre part. Toutefois, il est un domaine où cette loi, immédiatement, perd toute sa validité. Ce domaine, c’est le terrorisme.



Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil