Le Hezbollah et le Hamas s’accordent pour soutenir l’option de résistance contre Israël malgré la pression américaine sur les deux groupes

lundi 31 janvier 2005

Nous sommes partenaires dans cette marche pour confronter un ennemi commun. De la même façon que le Sud-Liban a été libéré, nous avons l’espoir que toute la Palestine soit libérée...


Le Hezbollah et le Hamas ont décidé de poursuivre leurs actions contre Israël malgré les pressions américaines exercées sur eux, a déclaré le Hezbollah dans un communiqué publié dimanche.

Cet accord a été scellé lors d’une réunion entre le chef du groupe palestinien Hamas, Khaled Mashaal, et le chef du Hezbollah, cheikh Hassan Nasrallah dans le bureau de ce dernier dans la capitale libanaise.

« Un accord a été conclu sur le fait que l’option de la résistance et de la fermeté est la seule option face à la pression actuelle », précise le communiqué.

Les discussions entre les chefs des deux groupes ont porté sur les derniers développements dans la région, « particulièrement (sur) la pression à laquelle sont confrontées les forces de résistance et de fermeté en Syrie et au Liban à travers la résolution 1559 (de l’ONU) et en Palestine du fait de l’agression continue (israélienne) contre le peuple palestinien », ajoute le communiqué.

La résolution 1559 de l’ONU, votée en septembre, appelle au démantèlement du Hezbollah et des groupes armés palestiniens ainsi qu’au retrait des troupes syriennes du Liban.

Samedi, le ministre palestinien des Affaires étrangères Nabil Chaath a annoncé que le Hamas et le Djihad islamique s’étaient engagés à une trêve provisoire mais seulement si Israël cesse les attaques sur les zones palestiniennes et libère les Palestiniens détenus en Israël.

A l’issue de sa rencontre dimanche avec cheikh Hassan Nasrallah, le chef du Hamas a qualifié de « forte » la relation de son groupe avec le Hezbollah. « Nous sommes partenaires dans cette marche pour confronter un ennemi commun », a-t-il déclaré à la presse. « De la même façon que le Sud-Liban a été libéré, nous avons l’espoir que toute la Palestine soit libérée. »

Le Hezbollah, groupe chiite soutenu par la Syrie et l’Iran, a mené durant 18 ans une guérilla contre les troupes du Tsahal dans la zone frontalière entre Israël et le Liban. L’opération israélienne a pris fin en 2000.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil