Yad Vashem met en ligne sa banque de données sur les victimes juives de la Shoah

lundi 22 novembre 2004


Yad Vashem, le musée de la Shoah, lance lundi un site Web qui donnera accès aux usagers d’Internet à des informations biographiques sur quelque trois millions de juifs victimes des nazis et de leurs collaborateurs. Soit la base de données la plus importante disponible sur ce thème.

Le site a numérisé le travail de recherches et de compilation d’informations sur les victimes de l’holocauste effectués au Centre de Yad Vashem pendant cinquante ans.

« Yad Vashem s’est donné pour tâche de retrouver les noms des victimes juives et de préserver leur mémoire. C’est le devoir moral du peuple juif, notre manière de rendre hommage aux victimes », peut-on lire dans un message d’introduction sur ce site Web.

Il y a dix ans, 1.500 personnes ont commencé à travailler pour informatiser les informations rassemblées, explique Esti Yaari, responsable de la presse à Yad Vashem. Avant de passer un an à mettre ces données sur Internet, tout en effectuant de nouvelles recherches. A terme, Yad Vashem, qui poursuit ce travail de fourmi, compte avoir obtenu des données biographiques sur la totalité des six millions de juifs victimes du nazisme.

A près de trois millions d’exemplaires, ce sont donc plusieurs informations modestes mais cruciales qui s’égrènent comme une terrible litanie : lieu de naissance, statut familial, nom de jeune fille, lieu du décès.

Sur le Net :

http://www.yadvashem.org


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil