Le serpent de mer. Pourquoi Alain Juppé a brièvement relancé le fantasme d’une « médiation » française au Proche-Orient.

Par Michel Gurfinkiel

jeudi 23 juin 2011, par Desinfos

Le Serpent de Mer est revenu : la France a voulu exercer sa « médiation » entre Israéliens et Palestiniens, en organisant une « conférence de la paix » à Paris. « Jusque là, personne ne m’a dit non », déclarait Alain Juppé, le ministre français des Affaires étrangères le 7 juin, après avoir présenté son projet à Jérusalem, à Ramallah et à Washington. Ce qui signifiait aussi que personne ne lui avait dit oui.


Voir en ligne : http://www.hamodia.fr/article.php++cs_INTERRO++i...


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil