Les frontières de 1967 emportent reconnaissance internationale de l’annexion arabe de Jérusalem en 1949

Par Maître Bertrand Ramas-Mulhbach Pour © 2011 lessakele et © 2011 aschkel.info

lundi 20 juin 2011, par Desinfos

Le 13 juin 2011, le frère du roi Fahd d’Arabie Saoudite a indiqué que les Etats-Unis commettraient une faute grave s’ils opposaient leur véto lors du vote sur la reconnaissance de l’Etat palestinien à l’Onu, en septembre prochain : « Si les Américains pensent qu’Israël est un allié indispensable, ils vont bientôt s’apercevoir que d’autres acteurs dans la région ne sont pas moins indispensables ». Faisant une nouvelle fois référence aux frontières « dites » de 1967, le prince saoudien a ajouté : « en 1967, les arabes ont dit non à la paix. Ils ont eu ce qu’ils méritent. Maintenant, ce sont les israéliens qui disent non ». Aussi, et menaçant Israël dans un chantage déguisé, il a ajouté préférer « ne pas être là quand ils auront ce qu’ils méritent ».


Voir en ligne : http://lessakele.over-blog.fr/artic...


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil