Israël a arrêté 13 employés de l’ONU en 4 ans de conflit

mercredi 6 octobre 2004


Les employés des Nations unies en question n’ont pas été arrêtés récemment mais depuis septembre 2000 et sont tous des Palestiniens, selon Tsahal.

Les autorités israéliennes ont arrêté 13 employés de l’ONU au cours des quatre dernières années, a fait savoir l’armée mardi.

Cette révélation survient en pleine polémique entre l’État hébreu et l’Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA).

« Ce n’est pas comme s’ils avaient été arrêtés aujourd’hui. Ils font partie de l’ensemble des gens arrêtés durant le conflit (depuis le début du soulèvement palestinien, il y a quatre ans) », a expliqué à Reuters le Capitaine Jacob Dallal. « Certains sont peut-être détenus, d’autres non », a-t-il souligné.

A New York, Marie Okabé, porte-parole des Nations unies, a fait savoir que l’organisation ne disposait d’aucune information sur le sujet.

Le général Yisrael Ziv avait auparavant déclaré que 13 employés de l’UNRWA avaient été interpellés, ajoutant, sans préciser la date de leur arrestation, que les autorités entendaient les poursuivre pour « liens présumés avec des organisations terroristes ».

« Nous avons une inquiétude globale au sujet de l’UNRWA, de l’usage de ses biens et de certains de ses membres », a ajouté Dallal.

Israël et l’UNRWA entretiennent depuis longtemps des rapports conflictuels.

Israël reproche à l’agence des Nations unies de laisser les terroristes palestiniens utiliser ses véhicules et ses installations alors que l’UNRWA accuse Tsahal de détruire gratuitement des habitations palestiniennes…

Dimanche, les autorités israéliennes avaient réclamé l’ouverture d’une enquête, affirmant que des terroristes palestiniens avaient été filmés en train de transporter une roquette dans la bande de Gaza à bord d’une ambulance de l’ONU.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil