Israël appelle l’ONU à agir contre l’Iran « nucléaire »

jeudi 23 septembre 2004

Estimant que l’Iran n’abandonnera jamais son programme de développement d’armes nucléaires, Israël a demandé mercredi au Conseil de sécurité des Nations unies d’agir rapidement « pour mettre fin à ce cauchemar ».


« Ils sont en train d’acheter du temps, et le temps est venu d’amener le dossier iranien devant le Conseil de sécurité (de l’ONU) pour mettre fin à ce cauchemar », a déclaré le ministre israélien des Affaires étrangères, Silvan Shalom, à l’issue d’une rencontre avec le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan.

« Nous savons que les Européens sont en train de discuter avec les Iraniens, mais nous savons que les Iraniens n’abandonneront jamais leurs plans pour développer des armes nucléaires. Ils sont seulement en train de le cacher », a-t-il ajouté.

Le président iranien Mohammad Khatami a appelé mercredi la communauté internationale à reconnaître le droit de l’Iran à enrichir de l’uranium, maintenant une nouvelle fois l’intention de Téhéran de poursuivre son programme nucléaire malgré les oppositions à ce programme.

« Nous demandons clairement à ce que notre droit à enrichir (l’uranium) soit reconnu par la communauté internationale, parce que c’est notre droit en conformité avec le Traité de non-prolifération nucléaire », a affirmé le président iranien après une réunion de son gouvernement mercredi.

Les Etats-Unis et des experts en nucléaire pensent que l’Iran met au point en secret des armes nucléaires. Téhéran affirme au contraire que son programme nucléaire est uniquement destiné à produire de l’électricité.

M. Khatami a de nouveau annoncé que le processus d’enrichissement d’uranium avait été lancé, malgré les exigences de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), qui avait demandé ce week-end au régime iranien de geler toute activité allant dans ce sens.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil