Y aurait-il un espoir pour Guilad Shalit dû à une dégradation de la situation dans la région ?

Hélène Keller-Lind

vendredi 25 février 2011, par Desinfos

Des responsables du Hamas estiment que sans le soutien égyptien Israël sera plus enclin à céder aux exigences des ravisseurs et acceptera d’échanger l’otage franco-israélien en se pliant à leurs conditions... Un Hamas qui semble avoir le vent en poupe sur fond de manifestations


Le Hamas croit en une Égypte à venir plus proche de lui, ce qui inciterait Israël à céder à ses exigences

On sait qu’Israël suit de près les transformations actuelles au Moyen et Proche-Orient car il n’y a aucune certitude de voir ce que Nicolas Sarkozy a qualifié de « printemps des peuples » déboucher sur des régimes plus démocratiques...C’est sur ce fond de troubles et transformations que le Hamas annonce, par la bouche d’un de ses portes-paroles, Oussama Al-Maziani, qu’il va reprendre des négociations avec Israël pour tenter de parvenir à un accord permettant de libérer Guilad Shalit, otage franco-israélien, détenu au secret depuis juin 2006.

Le Hamas entend toujours obtenir la libération de 1.000 détenus palestiniens en échange de cette libération. Les pourparlers les plus récents qui avaient été entrepris avec la médiation de l’Égypte avaient capoté en 2010. Selon l’agence de presse palestinienne Maan News, l’échec serait venu du fait qu’Israël avait exigé que certains des prisonniers palestiniens relâchés soient exilés et avait également refusé que certains détenus sur les listes du Hamas soient libérés, ceux-ci ayant « du sang sur les mains. ».

Le Hamas, émanation des Frères Musulmans , qui préjuge de l’issue du renversement d’Hosni Moubarak, et qui, soit, dispose d’éléments pour ce faire, soit prend ses désirs pour des réalités, croit en une Égypte à venir plus proche d’elle. Son porte-parole estime, en effet, qu’Israël sera plus enclin à accepter ses conditions ne disposant « plus du soutien psychologique égyptien.  »->http://www.maannews.net/eng/ViewDet...]

Le Hamas a le vent en poupe et les manifestations palestiniennes se multiplient

Dans les Territoires palestiniens le Hamas a le vent en poupe, semble-t-il. Selon un sondage de Maan News – qui n’est pas forcément représentatif mais donne néanmoins une indication - 81,4 % des personnes ayant voté veulent que le Hamas fasse partie du nouveau cabinet ministériel actuellement élaboré par Salam Fayyad. Un Hamas que Nabil Shaath, membre du comité central du Fatah, se dit prêt à rencontrer à Gaza où il est attendu pour reprendre des négociations visant à rétablir l’unité palestinienne

Salam Fayyad serait prêt à laisser le Hamas en place à Gaza, s’il y avait un accord « pour maintenir le cessez-le-feu avec Israël  » Drôle de cessez-le-feu....quand on sait que le 23 février un missile Grad a frappé Beer-Sheva à 40 kms de la Bande de Gaza...plongeant dans l’immédiat un million d’Israéliens dans la peur... Une étude récente de Tsahal montre que compte tenu de l’arsenal du Hamas ce sont 3 millions et demie d’Israéliens qui sont à portée des tirs du Hamas.... On peut redouter que si accord il y a entre les frères ennemis, cela se fasse au détriment d’Israël...

Par ailleurs les manifestations palestiniennes se multiplient : à Ramallah 1.500 Palestiniens ont manifesté « contre la désunion et les accords d’Oslo. » Au cours de la manifestation un responsable du Front de Libération de la Palestine, a déclaré qu’il était temps «  d’effacer cette page de l’histoire  » palestinienne... A Naplouse, ce sont 5.000 personnes qui ont manifesté contre le veto américain contre la résolution du Conseil de Sécurité qui aurait exigé la fin des implantations. Veto contesté par 2.000 manifestants à Bethlehem La manifestation s’est poursuivie par des clashs au checkpoint israélien

Et des voix continuent à s’élever pour réclamer le départ de Abbas / Fayyad pour cause de « corruption de tous ordres, d’aliénation du peuple palestinien, et pour ne pas avoir réussi à négocier la fin de l’occupation israélienne » Seul leur départ apaisera « la colère palestinienne, » estime l’auteur d’un article publié par Maan News. On se souvient que récemment Tariq Ramadan avait évoqué cette corruption du Fatah, chantant, par ailleurs, les louanges du Hamas...


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil